généralités, kamarel, sexo

10 clés pour être heureux en couple

Vous rêvez que votre couple retrouve son bonheur, le bon temps des cerises, qui sent bon le bal musette à vous donner le tournis. Je vous livre 10 clefs pour être heureux en couple et éventuellement voir où ça peut pécher.

Des fois, il suffit juste de changer son point de vue, ou reprogrammer du temps ou son langage pour repartir en croisière pour une nouvelle lune de miel.

Ça vaut le coup de s’y attarder un peu, non ?

 

1. LES 4C

Quand je coache une personne ou un couple, je parle des 4C : communication, confiance, complicité, cul.

Si l’un des deux n’est pas raccord avec une des ces 4 clefs de voûte du couple, une crise identitaire va surgir : les doutes, les soupçons, les engueulades, les déséquilibre, ne plus être en harmonie.

Certains points vont être repris sous divers angles dans le déroulé.

 

2. Savoir être heureux seul

L’autre, votre partenaire n’est pas le responsable de votre bonheur. En cas de mal-être ou de manque de confiance en vous-même, c’est un mantra à vous réciter.

La seule personne capable et responsable de votre bonheur, c’est vous.

Une fois ceci digéré, trouver et partager un chemin de vie avec une autre personne est plus simple : elle ne porte pas cette responsabilité. Elle n’a pas mission ni à vous réparer, ni vos blessures qu’elles soient sentimentales ou affectives, ni à combler votre manque de richesse intérieure.

Vous risquez dans ce cas de la fatiguer, d’user votre relation, ou pire de tomber sur une personne toxique. Je sais, ça m’est arrivé. Et c’est hyper compliqué de s’en défaire.

 

3. Les moments

  • Seul : vos loisirs à vous. Vos moments de détente et de lecture, de méditation. A vous. Même si c’est regarder pousser des fleurs tous le jours. Ça vous ressource et vous permet d’écouter votre voix intérieure et savoir si elle est en paix.

 

  • A deux : un repas amélioré. Une promenade, un câlin dans les bras l’un de l’autre, des mots en journée. Il y a plein de petits gestes qui montrent que l’autre est important. Et les mots ne sont pas l’essentiel. Seul 3 % de votre communication globale de votre couple sont paroles.

 

4. La sexualité

La moyenne déclarée (nombre de fois l’an que panpan) aux sondages est de…. Roulement de tambours : 108.

Et dire que je comptais le nombre de fois par an sur les doigts de la main….

L’important est surtout être en accord ensemble sur la fréquence, le style, les « fioritures », la liberté de vos corps, de vos envies et plaisirs.

 

Si 4 fois l’an vous satisfait ce n’est pas la peine de se forcer pour suivre le chiffre car vous n’êtes pas dans la moyenne. Le plus dur c’est quand l’un des partenaires souffre du manque de relations intimes, ou de trop de relations intimes.

Et on peut satisfaire son partenaire autrement : massage, masturbation de l’autre, moment surprise en quick sex, passer en couple libre, pimenter le truc en allant à l’hôtel comme à vos débuts en tant qu’amants….

 

5. Les rôles

Tout comme les 4 C principaux du couple, on a grosso modo 4 rôles chacun (c’est genré dans l’idée du rôle pas de la personne qui tient ce rôle)

Le père- l’époux- l’amant- l’ami

La mère-l’épouse- la maîtresse- la confidente

 

Le père comme la mère sont des rôles sans pour autant avoir des enfants : c’est la répartition des tâches dans le foyer en plus de l’éducation, de l’autorité dans la maison. Des domaines tels que la gestion domestique, les courses, l’argent sont partagés différemment.

 

L’époux et l’épouse n’ont pas besoin d’être mariés non plus. C’est le symbole qu’entraîne l’un et l’autre dans le respect, l’écoute, le partage, la confiance en l’autre dans la construction de la relation à l’autre et avec l’autre.

 

L’amant et la maîtresse ont une relation intense et passionnelle au début de la relation. Ces rôles tendent à s’émousser au profit des rôles parentaux et matrimoniaux. La sexualité a un tenant important dans ce rôle, mais pas l’unique. Souvenez-vous ce début de relation, où tout est nouveau, sans aucune routine, avec toutes les confidences sur l’oreiller, avec certains traits de caractère qui vous surprenne, et même les vôtres.

 

L’ami et la confidente se confient. Vous êtes le meilleur ami de l’autre dans l’absolu. Même si chacun a son jardin secret. La clef de voûte est la confiance dans une communication sincère, sans devinettes ni jugement.

 

6. La communication

Un des meilleurs moyens de communiquer est d’utiliser « je » et non « tu » dans vos ressentis, quand une situation vous met mal à l’aise.

Il est vain de manipuler le conjoint pour le transformer en quelqu’un qu’il n’est pas.

Et non, l’autre ne devine pas vos pensées, vos envies. Une femme cherche la perfection dans les actes. Donc oui, elle plie les serviettes dans le bon sens, elle !

Lui, va chercher la perfection dans la compétition, la performance. Il a plié 16 serviettes, c’est le principal. Je sais je caricature, mais c’est pour illustrer. Le principal n’est pas la façon ou le nombre de serviettes pliées, et par qui. c’est le partage des tâches, aussi ingrates et que les serviettes soient propres et rangées en fait, non ?

Votre communication de couple, c’est cette foutue serviette qu’on plie en 3 puis en 2, ah non en 3 puis en 3. Tant qu’elle fait son office et n’est pas usée, elle sert. Et peu importe sa couleur, elle sert à vous deux à tour de rôle. Et si vous trouvez que revenir à l’essentiel ne suffit pas, vous avez ici quelques points de réflexion pour relancer votre vie de couple.

 

7. Projection

Pas celle d’un film, quoi que…. Celui de votre vie ensemble, vers une destination, un lieu commun, un projet, l’avenir. Regarder ensemble mais aussi séparément. Mais même avec un regard différent, le regard de votre partenaire sera complémentaire au votre. Il vous apporte, obligatoirement. Pas la peine de l’ignorer ce regard, ou de le minorer pour quelques divergences.

Cela vous rassemble plus ce que vous voyez en commun que les points de détails qui vous séparent. La communication, la confiance servent à ça quand vous allez non pas négocier sur un champ de batailles de disputes potentielles, mais plutôt un joli compromis entre vous en discutant.

 

8. Métro, boulot, dodo

Un des plus grand tue-l’amour est une trop longue routine… comme expliqué par le petit coach.

Elle participe à l’équilibre du couple, mais la routine, est plate. Sans surprise, tiède. Ni chaude comme des peaux qui se frottent l’une à l’autre, ni froide comme les restes de dîner de la veille qui attend d’être ressortis dans deux jours du frigo, parce que c’est le soir des restes.

Dans tout ça, une petite photo surprise, un post it avant de se coucher glissé dans le porte-feuilles, un je t’aime glissé quand l’autre est sous la douche. Faire une blague, mais pas trop lourde. Un resto à deux, le rêve.

Un jeu coquin, même peut-être.

 

9. Tolérance

Plus vous avancez ensemble, plus vous risquez de trouver certaines habitudes comme des mauvaises manies chez l’autre. Oui, c’est comme ça : personne n’est parfait et c’est très bien comme ça.

De plus, on mûrit, on évolue, grâce aux événements familiaux, aux galères, au travail, aux amis qu’on quitte, qu’on rencontre, qu’on avait en commun, et puis en fait non.

Votre moitié n’est pas une moitié de vous : elle ne vous complète pas. C’est l’autre partie dans votre couple.

Ses petits défauts que vous trouviez charmants au début, c’est justement ce qui vous a charmé, ne l’oubliez pas.

 

10. Les galets

Imaginez deux pierres dans l’océan. Au fil des années, des marées, des roulis et de la mer salée, les coins, les pointes vont se polir, un caillou contre l’autre pour devenir deux galets assez semblables.

C’est une métaphore que j’avais lu et que je trouve juste. Les couples âgés finissent souvent par se ressembler, à se voûter ensemble. Même les disputes se polissent.

Soyez des galets dans les moments compliqués où l’un aide l’autre à rester à proximité, ou à se supporter.

 

 

Il arrive qu’on ne sait plus si on s’aime parce qu’on a des crédits, des enfants ou peur de vivre seul. Des fois, une discussion, à deux, sans parasitage possible vous aide en tant que couple à y voir clair. Retourner aux source, au début, au pourquoi et au comment. Analyser où ça a foiré, si un des 4 C a été égratigné ou si c’est un des rôles qui a pris le dessus des autres rôles. Le couple comme la vie s’anime d’énergies, on doit l’alimenter et l’arroser de soleil et d’eau pour que cette plante grandisse et s‘épanouisse.

Si vous rencontrez des problèmes dans votre couple, ou que vos relations sont toujours un échec, et que vous vous retrouvez seule en moins de deux, on peut voir ensemble si je peux vous aider en prenant un rdv de 20 min en visio, gratuitement.

Vous pourriez aimer aussi...

2 commentaires

  1. patrick a dit :

    j’ai lu cet article avec attention et c’est bien trop tard pour moi ! l’histoire est désormais derrière moi et je dois me tourner vers le futur pour tenter d’oublier … avant toutes choses ,je voudrais adresser un message aux hommes qui liront ce commentaire :dites vous bien que rien n’est jamais acquis dans la vie ,aussi con que cela puisse paraitre ,on peut tout perdre du jour au lendemain alors allez vers votre amour :passez vos bras autour de sa taille ,embrassez là tendrement sur la nuque et murmurez lui à l’oreille que vous l’aimez plus que tout et que vous voulez que votre histoire ne s’arrête jamais.l’histoire de mon couple qui durait depuis 10 ans vient de cesser et ceci grace à pleins de facteurs.la loi des 4 “C” n’était pas du tout au sein de notre foyer.aucune complicité ,pas de communication peu ou pas de confiance de ma compagne envers moi et pourtant je ne l’ai jamais trompé et le cul ,malheureusement je n’avait pas chaussure à mon pied et à mon grand regret.ce n’est pas faute d’avoir tenté de vouloir “réveiller” un épanouissement sexuel venant de ma compagne mais elle n’était pas portée sur la chose.pour elle ,c’était un ptit coup vite fait le dimanche matin après la sortie du bain ,vêtue de son drap de bain en marchant en canard vers notre lit conjugal…quand à moi ,ma vision d’une union de 2 corps ,une lumière tamisée ,de jolies bougies ,c’est madame parée d’un bel ensemble de lingerie ou d’un déshabillé en dentelle qui fait passer à la fois un message et une envie de plaire tout en sublimant son corps pour que je puisse déjà admirer puis effeuiller délicatement……je vous passe la suite.nous n’étions pas compatibles sur le plan sexuel ,madame estime qu’il n’y a pas besoin de ces artifices et je regrette son ingratitude en n’ayant voulue ne penser qu’à elle .bien sûr ,j’ai des défauts comme tout un chacun ,j’ai laissé une routine prendre le dessus. comme le dit si bien Christel ,il faut être sur la même longueur d’onde concernant les pratiques ,la fréquence et le plaisir que chacun peut en tirer.il y a bien des choses que j’aurais souhaité et que je ne lui ai pas imposé ni demandé ,je l’ai toujours respecté et ça ne sera peut être pas le cas avec celui qui prendra ma place .après des échecs comme celui là ,forcément ça ne fait qu’épaissir la carapace que j’ai sur le dos et une remise en question de soi est plus que nécessaire avant de se projeter dans une nouvelle relation.on ne cherche pas l’amour ,c’est lui qui vient et faire à nouveau confiance sera un défi. après mure réflexion ,je me dis que j’ai gâché 10 ans de sa vie et 10 ans de la mienne par la même occasion.madame m’a demandé si j’étais heureux avec elle et je lui ai répondu non .mon erreur était d’accepter d’être malheureux mais sous la condition que elle ,elle soit heureuse mais un couple ne fonctionne pas comme ça. comme me l’a écrit Christell ,pour sauver un couple ,il faut être deux .je me dis que je ne mérite que ce qui m’arrive et je ne lui souhaite pas de mal pour autant malgré tous les messages cachés que je vois circuler sur un réseau social et qui me sont indirectement adressés.ma fille cadette me dit de ne pas en tenir compte et de relativiser car lors d’une rupture ,la haine envers l’autre sort du plus profond de soi. comme le chante Calogéro :on peut s’aimer ,se dé-s’aimer…. si jamais mon ex chérie lit ce blog ,ce qui est je pense impossible :cesse de prendre ton cocktail de médicaments tous les matins ,ceux ci altèrent toute notion de jugement.alors messieurs ,embrassez votre chérie ,serrez la dans vos bras……

  2. Bonsoir Patrick, merci pour votre témoignage. C’est un délicat mélange de danses qu’est une relation de couple allant du tango au slow, du chachacha à la java. Mais il est clair qu’il faut chacun être épanoui dans une relation. Vous allez rebondir, vous avez une période de deuil et n’hésitez pas à faire une “purge” de réseaux sociaux : sécuriser votre compte fb, éliminer les sous-marins de vos publications. Je vous contacte prochainement pour vous rebooster.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *