kamarel, lingerie

6 façons de porter un déshabillé

Qui n’a pas rêvé de porter un déshabillé qui déchire ? Vous savez les stars des années 40/50 dans les films en noir et blanc. Ces actrices qui sortaient du lit fraîches, pimpantes alors que nous, on s’extirpe comme on peut avec un vent de 140 km/h dans les cheveux durant la nuit sur notre oreiller.

Mais oui, on le dit ensemble, on peut être des bombes aussi en négligés, déshabillés et kimonos aussi.

Je vous balaie ici différentes façons de les porter, ce post sera plus visuel que rédigé (ça va vous reposer de mes longs écrits).

Ouvert sans ceinture

Le truc simple en fait, mais on n’y pense pas. Le porter ainsi au petit matin par dessus une chemise de nuit ou un pyj’ c’est sympa. Idem pour traîner à la cool le dimanche.

Pourquoi aussi porter un kimono dans votre tenue ?

En lingerie, en étant une morphologie V ou H vous avantagera car la verticalité de l’ouverture va amener le regard direct vers vos sublimes gambettes. Vous ne savez pas quelle silhouette vous avez ? J’ai rédigé un guide complet gratuit ici.

Façon imperméable

Ouvert avec la ceinture en martingale

Cette façon de porter a des avantages indéniables. Vous marquez la taille visuellement sur le vêtement ainsi froncé dans le dos.

Le nœud dans le dos plus pendant est super sensuel et attire le regard au niveau des reins et habille les séants peu galbés.

Quand vous portez une nuisette en dessous, elle paraît plus longue et n’est pas froissée.

Portée ainsi, vous avez visuellement encore une verticalité ouverte pour des morphologies qui en ont besoin : V, 8, H, O, A si le négligé est soit mi-cuisses ou court.

Avec une babydoll dessous, n’ayez aucune crainte pour votre joli bidou.

Entr’ouvert noué à la taille

Quels atouts allez-vous dévoiler ? Vous marquez la taille si vous en avez une. Vous laissez deviner la lingerie en dessous. En fait l’ouverture est plus discrète que les deux façons précédentes et vous montrez votre taille de manière plus franche.

Si vous êtes en tenue d’Eve dessous, c’est moins sensuel, mais le message est on ne peut plus clair. Porté une ou deux tailles au-dessus de votre taille habituelle, cette entr’ouverture peut être sur un flan, dévoilant une hanche et une jambe.

Vous avez aussi possibilité d’ouvrir le décolleté ou de le laisser en V.

C’est idéal pour les morphologies X, 8, diamant, A et V.

Entre ouvert noué sous la poitrine

Votre poitrine sera dévoilée ou en décolleté et donc sublimée.

Cela présente vos atouts et atours : pigeonner la poitrine en faisant oublier un ventre sur lequel vous complexez.

C’est super pour les morphologies O, 8, diamant, A si le déshabillé est plus long (ou que dessous vos jambes sont allongées par des bas par exemple).

le devant couvert

C’est la façon de porter la plus courante.

La ceinture est systématiquement présente.

Les pans en « côte à côte » sont prévus ainsi dans les patrons de couture de l’industrie textile.

Si vous préférez que les pans se croisent plus, vous devez prévoir une taille au dessus.

Et ce n’est pas obligatoirement le plus attrayant visuellement.

Vous pouvez jouer sur une petite fantaisie… Changer la ceinture avec une couleur de la nuisette, ou mettre du satin au lieu de la bande en micro-résille apportent une touche personnelle. Le nœud peut être noué sur un côté et non pas sur le nombril. Cela attire le regard et vous ciblez sur votre ventre.

En nouant un peu sur le côté avec la ceinture qui pend un peu, cela « flèche » vers votre jambe et allonge votre silhouette. Quelle allure ! Vous êtes prête pur le défilé du matin (la coiffure out of bed en plus)….

Vous allez pouvoir sur toutes les morphologies pour le côté basique. N’hésitez pas à optimiser en ouvrant le décolleté au dessus de la ceinture (pour jouer en dessous de la ceinture?)…. Ou avec le nœud sans boucle.

En portefeuille

Comme expliqué un peu plus haut, vous pouvez recouvrir votre buste à l’extrême ou si la coupe est ainsi avec un négligé long, mode années 80, qui possède des rubans intérieurs. Si la coupe est standard, prévoyez dans ce cas une taille ou deux au-dessus de votre taille habituelle.

J’attire quand même votre attention que dans ce cas, la couture d’épaules sera tombante, et le manches plus longues. Ce n’est pas toujours flatteur et peut vous tasser en style marshmallow.

Si vous faîtes ce choix, ayez une préférence pour les coupes longues.

Vous pouvez prendre du tulle plus transparent que de la soie ou du satin qui risque de tasser encore plus par le côté brillant.

C’est sûr, mieux couverte, vous aurez moins froid, et plus confiance en vous si vous craignez de vous dévoiler.

C’est aussi l’aspect pratique au matin en famille, portez ceci et alterner le peignoir en pilou-pilou de sortie de douche…

C’est bien pour les morphos X, O, diamant, V si les manches sont raglans (en oblique du col vers le bas de la manche).

L’importance de la ceinture

Je l’ai expliqué un peu plus haut, mais la ceinture est un élément important du déshabillé : sa matière, son épaisseur, le placement sous poitrine, taille haute ou à la taille, dans les passants ou non, le placement du nœuds et des pans, et aussi son serrage.

Il faut un équilibre et un confort, pour vous sentir à l’aise, et en confiance, c’est important.

N’hésitez pas à faire différents essayages et prenez votre temps avant une soirée whawhawoooooo…

Derniers conseils : vous n’avez pas beaucoup de déshabillés, kimono ou négligé dans votre garde-robe mais vous avez un peignoir, entraînez-vous avec. Si vous devez investir dans une pièce et que vous n’êtes pas à l’aise avec ce genre de pièce de lingerie, investissez sans un kimono 3/4 en satin, vous pourrez l’incorporez dans une tenue estivale ou en sortie de bain ou plage facilement.

Pour savoir comment en prendre soin, j’ai rédigé le guide d’entretien de la lingerie ici.

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *