Procrastiner a du bon

Pourquoi ne pas culpabiliser à glander

Glander, profiter, buller : ce sont des verbes très actifs pour une activité qui ne l’est pas. La procrastination, dont on en vante le mérite par une journée mondiale le 25 mars.

D’où vient ce mot bien savant ? C’est l’art de remettre à demain ce qu’on pourrait faire le jour même. Et Chiche qu’aujourd’hui je lève un peu les pouces et me contente que de l’essentiel ?

Procrastiner veut dire qu’on met en avant demain. Ok ! Et donc ? Si pour une personne qui travaille régulièrement, le fait de reporter à demain pouvait lui faire du bien dans une société où toute la journée doit être remplie de salariat, des transports, des courses, des rendez-vous à prendre, de faire le taxi pour les enfants, du sport car c’est important et bon pour la santé, le ménage. Et, et, et…. Quelle est la place pour l’imprévu, la rêverie, le hasard ?

La procrastination est seulement problématique en fait pour…. Les personnes qui ne réussissent pas à tenir l’important. Est-ce vous ? Est-ce moi ?

Et si ce petit jour de glandouille, on ne le mériterait pas un peu ? On voit ce que ça peut nous apporter. Continuer la lecture “Procrastiner a du bon”

Comment sortir de la fatigue de l’hiver en six étapes

Comment sortir de la fatigue de l’hiver en 6 étapes

En ce premier hiver COVID, je m’aperçois que j’ai rencontré moins de monde, mais surtout que je suis restée beaucoup plus enfermée que les autres hivers.

Durant des années, au moindre minuscule rayon de soleil je profitais à sortir en famille pour me réchauffer des rayons timides et regarder les enfants profiter des balançoires alors que moi, même couverte, je me glaçais à rester sur place pour la joie de les voir s’amuser. Cette année, l’hiver assez tendre en fait nous a reclus dans nos pièces individuelles.

En plus du climat anxiogène, la solitude perdure. La lassitude naturelle liée à la sédentarité de l’hiver, la morosité ambiante s’est installée. Mais c’est bientôt plein d’espoirs que vous avez envie de sortir, rencontrer des amis, sociabiliser ailleurs qu’en ligne.

Et oui, vous avez deviné, je vais vous parler de ce que je fais pour sortir de cette fatigue d’hiver qui a décidé de poser son campement. Je ne veux pas qu’elle construise sa maison en dur, les vacances c’est fini pour elle. La fatigue va se mettre au diapason de mes envies de vivre le Printemps du renouveau. Prêt.e à cueillir mes pensées ? Continuer la lecture “Comment sortir de la fatigue de l’hiver en six étapes”

toilette partielle : ses bienfaits

Les bienfaits de la toilette partielle

Qui n’a pas rêvé de gratter quelques minutes le matin avant de partir travailler ? Qui voudrait être propre et avoir une peau en bonne santé qui ne gratte pas, n’a pas tous ces petits tiraillements et démangeaisons ?

Ca vous parle ? Et vous-êtes-vous posé la question du sur-lavage ? Je ne parle pas de ne pas se laver tous les jours, mais surtout autrement, comme les anciens.

Pas ceux du Moyen-âge qui prenaient deux bains au savon dans leurs vies et qui lavaient leurs habits une fois l’an. Non, nos parents et grands-parents qui pourtant sentaient bon sans déo, parfum, gel moussant hydratant effet 8 en 1.

Une vielle amie se ventait pouvoir se laver avec un bol d’eau et du savon. Et elle sentait bon le lait de bébé. Continuer la lecture “toilette partielle : ses bienfaits”

Masser mon visage

Se masser son visage

Le visage est avec les mains la partie du corps continuellement exposée. Il participe tellement à qui vous êtes.

Il participe à communiquer, respirer, manger, voir. On le sollicite tellement, on l’épuise même.

Votre visage mérite d’être chouchouté et pas uniquement pomponné. C’est aussi pour ça que sa peau a l’air de vieillir plus vite.

En fait, votre peau est plus exposée à son environnement avec les différences de température, les frottements, l’air. Et oui il n’est pas recouvert d’un habit. Nous sommes des naturistes, oui du visage. 🙂

Et quelques fois vous n’en prenez pas assez soin en le décapant sans hydratation suffisante. Et si je vous donnais des conseils pour vous auto-masser le minois ? Vous en profitez pour l’hydrater mais aussi de plein d’autres bienfaits (déjà au bout de quelques jours). Continuer la lecture “Masser mon visage”

mood board

Le but d’un mood board

Vous fourmillez de projets ?

Vous avez un rêve caché mais vous vous limitez et le gardez secret ?

Et si vous passiez à l’action sans être attentiste, dans l’attente du miracle de gagner au loto alors que vous ne jouez pas plus que moi ?

Oui, c’est dur, ça demande de la maîtrise de soi, du temps, des sacrifices. Mais la vie mérite de vivre des choses, en petit ou en grand : un voyage, une rénovation, apprendre une langue, changer de région ou reprendre ses études.

Non je ne parle pas d’une obsession pour une célébrité ou d’organiser un braquage. Continuer la lecture “mood board”

Bruits blancs ou asmr, le meilleur pour s’endormir

Quand je dois compter le moutons, je suis de ces personnes qui se lancent dans des calculs. C’est donc le mauvais plan.

Trop de travail en journée, ne pas avoir eu le temps de finir ce dont je m’étais fixée comme tâches, la morosité ambiante entachent mon sommeil. Ou plutôt mon endormissement.

Je prends le relais sur les nerfs et tourne dans mon lit comme une lionne tourne en cage.

J’ai donc découvert et intégré dans mon rituel d’endormissement quelque chose que je sous-estimais : de l’ASMR. Mais ma sœur me reprend à chaque fois, l’assimilant à un bruit blanc.

Je veux donc vous en parler aujourd’hui, pour ce premier article de dimanche détente….

Continuer la lecture “Bruits blancs ou asmr, le meilleur pour s’endormir”