Syndrome de l’infirmière

Qu’est-ce que le syndrome de l’infirmière ?

Je parle d’un métier en uniforme aujourd’hui. On y rêve d’y déboutonner la blouse, dont d’ailleurs on disait qu’elles ne portaient rien dessous.

Bon maintenant, la tenue est loin des costumes sexys que je vends. C’est plus un pyjama en toile, dans une matière proche du bleu de travail, mais en blanc, rose, jaune ou vert tendre…. La veste est souvent à boutons pressions…..

Ca y est ? J’ai donné assez d’indices. Mais je ne vais pas parler du métier d’infirmière, mais plutôt du syndrome. Dont pas mal de personnes en souffrent dans mes coachings mine de rien. Et c’est pour ça que je voulais creuser un peu par là aujourd’hui comme on gratte une plaie et son désinfectant qui va bien. Mais qui piqueeeeeeeeeee.

On ôte la blouse et on ausculte l’infirmière qui est en vous (ou pas) ?

Lire la suite

Gaslighting

gaslighting

Vous n’avez pas envie de vous sentir manipulé. Mais on est tous tour à tour un peu manipulateur ou manipulé. C’est une évidence que dans toute relation amoureuse, amicale, ou professionnelle, la manipulation existe. Et on ne parle même pas de relation commerciale dans la persuasion, le travail au corps, ou vous atteindre droit au coeur et au porte-monnaie !

Tout est question en fait de psychologie humaine. Nous interagissons avec des mots, mais aussi avec la gestuelle qui trahissent nos émotions.

Et dans tout ça il y a aussi une partie de la population qui est plus fragilisée. C’est souvent des gens empathiques, très à l’écoute envers d’autres personnes manipulatrices et que pratiquent-t-elle entre autres ? Et bien le gaslighting…

En quoi encore ça consiste ce truc là ? Et non je ne vais pas parler de gasoil pour se chauffer cet hiver. Sujet très à la mode en période de crise pré-électorale. Continuer la lecture “Gaslighting”

Croyances limitantes

On a tous des croyances limitantes

J’en ai marre de me dire que je suis pauvre. j’en ai marre de me dire que c’est indécent d’avoir de l’argent. Que ça ne m’intéresse pas tant que ça. Ce n’est pas parce que j’ai refusé à 16 ans une proposition de mariage avec un comte libanais et donc une situation financière que je ne suis pas intéressée un minimum par l’argent.

Oui, mon passé et mon expérience de vie m’ont montré que l’argent ne fait pas le bonheur. Il ne fait pas tout, c’est comme tout, il faut avoir un équilibre dans toutes les sphères de sa vie pour pouvoir profiter de lui. Il apporte quand même une liberté financière, une liberté d’action, une liberté pour profiter de la vie. Mais il n’est pas toute la vie.

En ça, c’est une pensée qui m’est limitante et je travaille dessus. Et je vais vous montrer comment vous aussi vous pouvez travailler sur vos pensées limitantes.

Allez, on progresse ensemble ? Continuer la lecture “Croyances limitantes”

J’ai peur du cancer

J’avoue j’ai peur du cancer

Je considère en tant que femme quel est important d’aller voir le gynécologue régulièrement. Longtemps c’est mon généraliste qui me suivait ou alors au planning familial. j’ai commencé aller chez le gynécologue quand le métier a été mis sur la sellette il y a vingt ans de ça. Comme quoi le secteur de la santé est en crise depuis un bail, une éternité !

En tant que femme je ne vois pas l’intérieur de mon vagin, ni mon col. Tout ce que je peux voir et vérifier ce sont les pertes, les pertes vaginales, mes pertes sanguines, si j’urine par accident, écouter mes douleurs, et les odeurs qui sont des bons indicateurs de perturbations.

Je n’ai vraiment pas envie de rajouter à mes ennuis de santé importants et qui me rappellent constamment la fragilité de la vie. Je sais ce sujet n’est pas gai mais je dois vous l’avouer : j’ai peur du cancer.

Le cancer touche une personne sur trois. et je n’ai vraiment pas envie de faire partie de cette statistique. Je laisse ça aux autres. Tant que je peux agir dessus, et agir à temps, je le fais. Ignorer les messages de mon corps ne fait pas déguerpir la maladie, l’âge qui avance, le poids de mon corps et son histoire.

J’espère que je ne vous ferai pas plomber le moral avec ces quelques lignes. mais la vie est belle elle mérite d’être vécue elle est plus en forme possible. Continuer la lecture “J’ai peur du cancer”

SPM : Syndrome prémenstruel

Si je vous dis que c’est une période super pourrie et monstrueuse, ça pourrait être l’acronyme du SPM.

Parlons un peu du syndrome prémenstruel. Nous sommes tous directement ou indirectement concernés ou impactés.

En quoi cette période du cycle féminin est un syndrome ? Pourquoi en vouloir à la terre entière alors que d’autres surfent tranquillement sur la vague avant le déluge ?

Messieurs, vous êtes aussi concernés car, dans votre entourage il y a obligatoirement des femmes qui vivent ce calvaire mensuel. Comment pouvez-vous être plus compréhensifs ?

Ca touche la moitié de l’humanité durant une longue période de leur vie. Ça vaut le coup de s’y attarder un peu, non ? Continuer la lecture “SPM : Syndrome prémenstruel”

10 principes pour éviter de ghoster et le ghosting

10 principes pour éviter de ghoster et le ghosting

Si je vous dis qu'une personne sur quatre l’a vécu. Vous pensez à quoi ? Je vais vous donner un indice : il s'agit de non-rupture. En fait, vous souffrez d'un deuil mal fait d'une séparation. Vous avez sûrement été victime d’un ghost.

Un phénomène reconnu depuis plus de 10 ans maintenant et qui porte ce nom anglais ; il signifie fantôme.

Il consiste à mettre fin une relation d'un coup sans aucune explication. Par exemple, sur un site rencontre, être blacklisté sans explication alors qu'en apparence le feeling passe bien. Vous n'avez pas compris, vous vous sentez paumé, vous déprimez, vous avez cru en un avenir radieux ensemble.

Voici donc 10 points Pour comprendre en quoi consiste le ghosting et pourquoi vous l'avez subi.

1. Ce n’est pas de ta faute

Être victime de ghosting, ce n'est pas de votre faute. Mais des fois ce n'est pas de sa faute non plus. Tout simplement parce que l'autre n'en a pas conscience.

Déjà on peut ghoster pour différentes raisons. Il est surtout essentiel de ne pas perdre confiance en soi. Vous n'êtes pas ghosté parce que vous ne valez rien, c'est un juste un phénomène de société qui a pris de l’ampleur comme le troll qui se glisse dans un simple sujet sans polémique apparente pour semer le trouble et s’amuser, pour tuer son ennui.

2. En ligne c’est une consommation

Les relations en ligne donc virtuelles, peuvent durer plus ou moins longtemps mais aussi lasser. Le dur cap de passer au réel brise le rêve et le type de relation épistolaire. L'imaginaire entretenu par le virtuel, par l'écrit, par la distance n'existe plus dans les premiers rendez-vous en face à face. Les désillusions sont plus palpables. Les attentes sont différentes de ce qu'on avait imaginé.

Ne pas oublier que pour beaucoup de personnes les relations virtuelles sont un bien de consommation. A Un moment, le produit est jeté . Sauf que le produit, là maintenant, c'est vous.

3. En relation amoureuse après le premier rdv

On est souvent ghosté, et après le premier rendez-vous, voire quelques-uns. Ou comme je l'ai évoqué dans cet article après un week-end ou des vacances en amoureux, tous frais payés par le partenaire.

Ce sont les conséquences des rencontres sur site. Encore heureux que tout le monde n'a pas ces attentes de consommation afin d’éviter de devoir draguer, et recevoir des râteaux réels et rester sur le carreau le temps interminable de toutes ses vacances.

4. Avoir un point de vue différent

À partir d'un moment il arrive d'être ghosté du fait de vos points de vue importants sur des principes de vie, ou les façons de vivre soient très différents entre vous. Les kilomètres, le temps qui passe, les loisirs, la routine s'installe.

L'autre n'arrive pas à vous expliquer ce qu'il ressent. Il a peur de vous blesser. Il trouve cet échappatoire.

Dans ce monde moderne de communication virtuelle, on ne sait plus réellement se séparer en fournissant d’ explications. D'ailleurs souvent l'autre est paumé dans ce cas.

Il arrive que l'on parte à pas feutrés, en s'éloignant petit à petit, en donnant de moins en moins de nouvelles. C'est avec le recul qu'on se rend compte que le partenaire commençait à s'éloigner.

5. J’ai ghosté sans m’en rendre compte

On a tous Ghosté quelqu'un sans s'en rendre compte ou bien pour ne pas blesser. C'est surtout le cas pour des vieilles connaissances, des amis croisés au hasard des réseaux sociaux. Après avoir fait le tour de nos points communs, nos atomes crochus, au bout de quelques mois la relation amicale s'émousse. La détresse de cet ami jamais rencontré, la répétition des conversations ont eu raison de notre éloignement, des fois réciproques.

Dans la famille, trouver la cousine pénible ET célibataire, qui veut systématiquement sortir avec vous, s’incruster dans votre vie. Il est compréhensible de vouloir La ghoster. Vous n'avez pas envie de vous fâcher avec elle et encore moins avec la moitié de la famille, sous prétexte que vous n'avez pas envie de vous la farcir tous les week-ends.

6. Le dernier message avant disparition

Après analyse, vous pouvez vérifier dans votre dernière conversation, y lire un message, un silence de malaise, plein de gêne, ou de la colère.

Pour éviter de le faire, Vous, vous pouvez conclure la fin de cette ultime conversation par une phrase qui montre cette rupture afin de permettre à cette connaissance, partenaire, de faire son deuil de cette relation.

Il est tellement facile sur les réseaux sociaux de bloquer quelqu'un et de rester dans le doute.

7. Reste dans le ludique

Afin d'éviter de subir le ghosting, vivez ces relations en restant dans le ludique, l'humour léger, et un certain détachement.

Adolescents, nous vivons nos premières ruptures amoureuses, et toute notre enfance nos brouilles amicales qui nous prenaient les tripes.

Bon, des fois au travail, on retrouve cette ambiance de cour de récré, il faut bien le reconnaître. Nostalgie, quand tu nous tiens !

On connaît donc les sentiments liés à la séparation. Et ça fait mal.

8. Le vrai ghosting est une technique de PN

Le pervers narcissique en ligne va d'abord jauger sa victime en ne donnant plus de nouvelles une première fois. Il va vérifier son pouvoir sur la relation.

L'attachement de l'autre personne aussi. Dans ce cadre, il reviendra au bout de quelques semaines, quelques mois, et reproduira la même boucle infernale et tourmentée à plusieurs reprises. Après avoir fini de s’amuser à arracher les pâtes de sa mouche comme un gamin psychopathe, ou après avoir trouvé une autre bonne poire, il vous lâchera pour de bon.

Et c’est tant mieux. A chaque éloignement, vous vous détachez. Pour moins subir.

9. Ne plus avoir à se justifier

Le ghosting permet une chose essentielle : c'est ne plus avoir à baratiner, ou se justifier. C'est libérateur de ne plus avoir à se noyer dans des éternelles explications parce que vous ne vous correspondez pas.

C'est une façon de voir, de concevoir l'amitié mais aussi les relations amoureuses, sentimentales, ou sexuelles. Et ne plus culpabiliser de ces demi-vérités.

10. Prends conscience

Les personnes ne s'appartiennent pas. Avoir un certain détachement permet de ne pas subir sa propre colère, sa jalousie, la jalousie de l'autre, l'illusion de posséder une personne. Les relations se vivent intérieurement et aussi extérieurement dans un échange respectif.

Comme expliqué dans mon article sur les premières rencontres il n'est pas automatique de tomber sur le bon partenaire. Par contre se sentir vrai, exister, aller sereinement à la rencontre de l'autre dans la tolérance, la différence enrichit.

Le ghosting est plus ancien qu’on ne le pense. Oui il existe dans le cadre amical, amoureux, professionnel et familial. Le ghosting c'est être d'un coup dans la non existence. Il réveille les peurs et crac la confiance en l'autre est rompue. On a du mal à faire le deuil de L’ex. On s’éparpille en tout petits morceaux de néant. Parce qu’on ne comprend pas. C’est une forme de déni.

Dans un certain nombre de cas surtout en relation en ligne vous êtes ghosté car vous êtes le petit piment extra-conjugal, ou l'autre a évalué que son pouvoir de séduction est toujours présent, ou encore de manipulation. Bien sûr, c’est rester dans l'attente d’une explication, de l'honnêteté.

Si vous êtes de la vieille école vous êtes attaché à une sorte de protocole de rupture. Pour votre propre estime, même si vous avez été Ghosté. Que l’autre personne revienne, ne vous laissez plus faire ou alors restez dans le superficiel, et posez des limites fermes. Il en va de votre santé mentale.

On a tous connu un ghost professionnel : d'un coup, le salarié souvent payé au lance-pierres ne vient plus au travail sans explication, sans nouvelles, sans même chercher les documents administratifs le concernant.

Si Vous avez besoin aide pour vous reconstruire, reprendre votre pouvoir de séduction, et ne plus revivre une relation finissant sans plus d'explications, je peux vous accompagner.

Bénéficiez d'un premier rendez-vous offert de 20 minutes pour vous conseiller.

EVJF zéro déchet ou écolo

Vous voulez organiser un EVJF/G écolo ou ZD

Ces derniers temps beaucoup de personnes se préoccupent du réchauffement climatique. Peu importe le milieu d'où l'on vient, les fiancés peuvent avoir envie d'un mariage zéro déchet ou  éco-responsable.
C'est donc les témoins ou alors l’organisateur de l'enterrement de vie de jeune célibataire de suivre cette valeur. 

Et ça peut être fun !

On peut privilégier les invitations par SMS ou mail  plutôt que d'imprimer sur du papier. On peut emballer dans des papiers recyclés voir des papiers journaux ou des carrés de tissu. Une partie des activités de l’EVJF ou EVJG peut-être fait grâce à des applis.

Selon moi, écologie doit rimer avec simplicité. Surtout quand on organise un enterrement de vie de jeune fille de jeune garçon. Dans le cadre de mon activité, j'en organise en créant des jeux de société.

N'hésitez pas à regarder ce que vous avez dans vos placards, ou à utiliser des applis du genre action vérité. N'oubliez pas sur le site vous pouvez télécharger 3 cocottes en papier dédiées à l'enterrement de vie de jeune célibataire.

Si l'organisateur ou le ou la future témoin organise pour une première fois, ne vous mettez pas la pression.
Tout va bien se passer je vous livre quelques astuces par rapport à cet événement zéro déchet.

En tout cas en limitant quantité de déchets que ce soit au niveau des emballages que de l'empreinte carbone. Ça vaut le coup de s’y attarder un peu, non ?

Lire la suite

8 astuces pour se créer un studio photos pour des selfies

8 astuces pour se créer un mini studio photo

J’ai déjà parlé des avantages de la photothérapie. Mais ce n’est pas toujours évident de :

- avoir les moyens plusieurs fois par an de payer ce genre de prestations,

- poser pour des photos plus explicites et hot dans le but de les envoyer à un destinataire précis,

- quand on est travesti et que vous avez tendance à faire vos sessions photos discrètement,

- de s’organiser sur du long terme avec nos agendas de dingue.

Les selfies peuvent être une premier pas avant de booker un pro pour un shooting boudoir et se découvrir autrement pour chasser une fois pour toutes vos foutus complexes qui vous minent.

Je vous fournis donc 8 pistes de réflexion, aussi bien sur le choix du coin que les trucs à fabriquer. On s’y met quand ?

Lire la suite

10 clés pour être heureux en couple

Vous rêvez que votre couple retrouve son bonheur, le bon temps des cerises, qui sent bon le bal musette à vous donner le tournis. Je vous livre 10 clefs pour être heureux en couple et éventuellement voir où ça peut pécher.

Des fois, il suffit juste de changer son point de vue, ou reprogrammer du temps ou son langage pour repartir en croisière pour une nouvelle lune de miel.

Ça vaut le coup de s’y attarder un peu, non ?

Lire la suite

Histoire des poils

Histoires de poils

De quoi vais-je parler si je dis Portugaise, Frida Khalo, la naissance du monde ?

Oui, on va parler de poils, de zones de poils, ou de leur absence en fait. Pourquoi au juste maintenant les femmes s’astreignent à ôter tout alors que nos grand-mères gardaient leur pilosité aux jambes, pubis et aisselles ? La flemme, le coût d’une lame de rasoir ou le standard et injonction ?

Ca vous parle ou vous rebute… D’ailleurs, saviez-vous que les Portugaises en Amérique du Sud étaient fières de leur moustache pour être fières de ne pas avoir un sang terni par une lignée d’indigènes peu poilues ? Continuer la lecture “Histoire des poils”