lingerie 34 au 60 dieppe

Comment fixer ses bas

Ne pas savoir fixer des bas au porte-jarretelles, c’est souvent l’objection qui revient le plus souvent quand je propose ou conseille une lingerie de type guêpière, corset ou porte-jarretelles et ne pas en prendre.

Sauf, sauf…. Tout s’apprend, et surtout avec des produits adaptés, des bons tutos et de bonne qualité. Je montre donc et mets dans les mains délicates de ma clientèle les glissoirs, les languettes passent entre l’épaisseur du bas mousse que j’ai pour l’entrainement.

Puis vient le moment compliqué de tout enfiler sur soi. Là, ça coince. Se sentir vieille et gourde en se contorsionnant et de ne pas se sentir aussi souple qu’une chatte qui se lève le bas de son dos de façon élégante et délicate.

Je vous aide sans me défiler….

De la qualité

Instrument de torture ou de séduction, ils sont assez récents, merci époque Eiffel. Avant, on devait se contenter des jarretières pour tenir les bas (c'est joli aussi). Vous savez, c'est ce que dévoile la mariée et qui est donnée au plus offrant. Elles sont maintenant intégrées aux bas modernes, la partie haute. Bon, revenons à nos moutons, euh.... à nos porte-jarretelles. Il en existe plusieurs variétés dont certaines assez peu courues des françaises. La qualité fluctue aussi, le nombre de jarretelles aussi (2 4 6 8 oula!).

 

Le vintage et gainant :

sera assez emboîtant, souvent de 4 à 6 jarretelles, il possède une partie haute qui englobe les hanches. Les pin-ups, en raffolent. Il peut être gainant, à dentelle, ce qui compte, c'est le tour de taille. signes de qualité par la forme : coupe arrondie aux hanches, jarretelles pouvant être bien courtes, plusieurs rangs d'agrafes.

Gainant, en superposition et associé à un corset :

La forme en bas est souvent en forme d'arches pour tenir des jarretelles assez larges. Pour les formes les plus élaborées, on retrouve des tours Eiffel à l'envers. Le tissu est stretch et épais, comme une gaine en fait, c’est le même tricotage.

Le vintage peut être porté plus au moins au dessus de la taille pour des raisons de confort, quand on a une taille peu soulignée, mal placée, ou pour allonger la silhouette au niveau des jambes (pour les petites) :

Autre porte-jarretelles : le moderne, la partie haute est plus fine. Il peut même être qu'en bretelles fines : à bretelles spaghetti.

Il peut se porter de façon traditionnelle à la taille, ou plus haut, et à la mode sur les hanches, les fermetures à agrafes sont parfois à crochets. voire même devant derrière.

On considère pour ce genre de modèle votre taille de vêtements. Je vous conseille plutôt des bas mousse voire (les puristes tournez la tête), des bas auto-fixant pour éviter que les bas glissent ou plissent trop aux genoux. Les bas seront des modèles au dessus du genou.

Pour tous les types de porte-jarretelles et lingerie à jarretelles, les signes de qualité sont : des jarretelles à bonne élasticité, les embouts qui peuvent être remplacés (mercerie) en caoutchouc plutôt que silicone ou plastique.

Il existe des modèles recouverts où il faut racheter l'ensemble, voire la bretelle entière. Les modèles à agrafes aussi sont meilleurs, ainsi que les fermoirs et les glissoirs de réglage de la jarretelle en métal. Les modèles plus basiques cousus non remplaçables sont de moindre qualité, mais souvent de moindre coût. Il faut juste avoir à l'idée qu'une bonne pièce dans son tiroir est à privilégier, et ensuite des modèles du marché standard, qui pour démarrer peuvent vous dégoûter. Autre signe, le placement des jarretelles sur les fesses. Et non, elles ne sont pas au milieu, mais sur le tiers de la fesse.... Pourquoi, quand on s'assied, si les jarretelles sont mal placées, on fait sauter l'embout et le bas se met à glisser le long de la jambe.... Ce qui peut être super méga sexy, mais pas pratique à l'arrêt d'un bus ou au resto.

Il est important d'acheter un porte-jarretelle de bonne qualité pour maîtriser le port des bas. le porte-jarretelle doit avoir :

  • Des jarretelles épaisses

  • Des ajusteurs en métal

  • Des glissoirs dont la partie bosselée (la languette) est en caoutchouc ou en silicone.

Il est évident que ce genre de porte-jarretelles a un coût. Si c'est pour le porter dans le cadre d'un rendez-vous, d’un jeu de séduction, le porte-jarretelles n'a pas besoin d'être de la meilleure qualité. il sera enlevé en moins de 15 minutes. c'est l'effet « va va voom » qui booste l’estime de soi et le pouvoir de séduction et fait sauter les petites culottes.

Un porte-jarretelles vintage est le top du top. Je préfère les modèles emboîtant, style pin-up, où les gainettes à jarretelles qui correspondent à ma morphologie et mon style.

Faire et refaire

Voici une vidéo qui vous montre comment faire et refaire pour vous entraîner c'est la clé du succès et dont un filage enfilage rapide. n'oubliez pas la culotte se porte par-dessus le porte-jarretelles en port quotidien, exception faite de la gainette. Sinon vous êtes en galère pour aller au petit coin.

https://www.facebook.com/christeldekamarel/videos/1761661847219544

Petit lexique :

pied : peut être renforcé jusqu'au talon, d'où le fait qu'il a un sens dans ce cas.

Jarretière : partie haute qui peut être de couleur différente, large, élastique, dentelle, munie d'une bande de silicone.

bas mousse : bas avec deniers pour le maillage, plus le nombre est grand, plus le bas est opaque. il file si troué mais extensible.

bas nylon : bas préformé, avec un chiffre de taille, très fin mais résistant, tend à disparaître malgré ses atouts : ne file pas facilement quand troué, super fin, agréable sur la peau, proche de la soie. bémol (y'en a toujours un !) peu extensible, il a tendance à plisser et à glisser.

bas auto-fixant : moi ça lâche rapidement ! avec large bande de silicone. La qualité de la peau ou la morphologie doivent jouer dessus. D’ailleurs j’ai un très mauvais souvenir d’être aller au lycée avec et de devoir les tenir aux cuisses afin de ne pas tomber sur mes chevilles comme une petite culotte trop grande.

bas couture dit aussi bas cubain : avec un pied renforcé et une couture à l'arrière, très sexy ! peut être nylon ou mousse. Il en existe plusieurs types de coupes de talons.

bas résille : peut être fine ou grosse comme un filet de pêche, d'où son nom anglais fishnet. Il peut être auto-fixant.

bas en soie : le must ! Le prix est en conséquence, selon sa taille. Il n’est pas préformé, ça veut dire qu’il n’est pas galbant.mais souvent avec un talon renforcé. A faire attention d’avoir des ongles et ne s’accrocher nulle part, on se maudit vite. C’est beau, délicieux, doux mais très fragile.

Quelques marques réputées : Cervin, elbeo, clio, Gerbe, obsessive

Enfiler et ajuster des bas

Deux vidéos pour les enfiler et positionner au porte-jarretelles :

Pour enlever ses bas :

https://www.youtube.com/watch?v=MQ3iOVGx75Q

facile et efficace

Un bel effeuillage (je n'en suis pas capable hein !) :

https://www.youtube.com/watch?v=qXnjVe4Nc6Y

Beaucoup de personnes qui possèdent des bas de grande marque, les stockent pliées dans l’emballage d’origine. Ils sont ainsi à l’abri des accrocs et de la poussière.

christel de kamarel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *