kamarel, généralités, lingerie

Comment la couleur des vêtements nous influence

Comment la couleur de nos vêtements influence nos vies

Nos yeux servent à voir les distances, les formes, mais aussi les couleurs. Demandez à une personne daltonienne si ça ne l’handicape pas.

Que ressentez-vous quand vous devez porter une couleur que vous détestez au plus haut point ? Mais c’est votre tenue de travail. Cet orange vif vous sort par les trous de nez. Vous avez envie de commettre un meurtre colorimétrique. Ça vous épuise cette lutte contre qui vous êtes.

Et si les couleurs nous aident, mais aussi nous correspondent ? Mais à quoi au juste ?

Les palettes de peintre, nous les portons l’été et jouons plus terne avec la météo grise. C’est bizarre de s’aligner sur la météo, non ?

On aime les couleurs

Comment est fait l’œil ?

Oui la majorité d’entre nous voyons les couleurs et ses nuances, mais pas tous pareil. Nous ne sommes pas tous équipés du même nombre de cônes et de bâtonnets au fond de la rétine, ce qui permet un plus ou moins meilleur réglage des couleurs et de la luminosité. On a rien inventé quand on a fabriqué l’appareil photo, l’œil fonctionne de la même façon. C’est magique. Certains animaux voient moins bien que nous (les chiens ont du coup une truffe en or), d’autres bien mieux (les oiseaux pour ne citer qu’eux).

La lumière solaire est aussi pleine de couleurs. Et oui, celles de l’arc-en-ciel !

Avant la culture filaire et la laine, nous portions des peaux issues de la chasse, mais aussi des feuillages, de fils d’écorce. Que du bio…

Avec l’agriculture, nous avons trouvé au fil des saisons plus ou moins glaciales des stratégies pour avoir chaud : le vêtement en laine ou en soie, donc animale, des apparats de plumes (on pouvait aussi fourrer entre des couches tissus, la super doudoune), du textile lin, chanvre, et plus tard le coton.

Nous avons voulu travailler les matériaux selon les saisons, nos statuts sociaux en le colorant par exemple. Les végétaux (mûres, betteraves, oignons, poudres d’épices), les minéraux réduits en poudre (le bleu de Prusse en est issu) sont fixés par des mordants (différentes recettes odorantes avec des matières ragoutantes) par une réaction chimique sur les tissus.

Le premier colorant synthétique est créé dans la mouvance de l’industrie textile, en Angleterre en 1857 : la mauvéine. Le mauve éclatait de mille feux sur cette robe victorienne. Depuis le colorant de synthèse reproduit la formule chimique du colorant naturel, les fixateurs le sont aussi. Si ce sujet oublié de la mode vous intéresse, France Culture a interviewé l’institut de la mode.

Des philosophies à la médecine

Au moyen-âge, l’humeur, l’organe et la couleur sont associés. On en garde encore des citations en héritage : voir rouge, rire jaune, vert de rage….

Les philosophies et représentations asiatiques utilisent aussi un code couleur : le jaune est symbole de chance et de richesse, le rouge est souvent une allusion aux relations sexuelles dans les films censurés de années 70/80.

De même, leur médecine utilisent des couleurs entre le papier où l’herboriste fournit son médicament, la médecine ayurvédique pour équilibrer les énergies, le feng shui pour décorer l’intérieur de chez soi.

Dans la médecine occidentale aussi. Cela sert d’une part à différencier une molécule, un dosage d’un autre. Mais carrément pour les placebos, la couleur de la petite pilule a toute son importance.

Mais de l’œuf ou de la poule, la couleur nous influence-t-elle ou nous la choisissons en fonction de qui on est ?

L’importance de certaines couleurs

Une étude a été menée pour connaître les symboliques, les origines d’aimer les tons rosés et bleutés :

- l’influence des fleurs rosées (et non du vin rosé) au printemps, des baies riches en sucre l’été prospère : énergie, passion mais aussi sang, colère.

- le bleus issus d’un ciel clair ou sombre de la nuit, celui de la mer claire : repos, détente, calme.

- les couleurs terreuses : les marrons issus de la terre nous ancre, les tissus au naturel sont dans ces tons clairs et lumineux. Mais le beige, ça lasse à force et affadit. On s’ennuie ferme.

- les tons verts : les feuilles se parent au printemps jusqu’à l’été. C’est une couleur qui ressource et enracine.

- les jaunes ont été décriés en Occident longtemps, pourtant ce sont le solaire, certaines fleurs, elle dynamise.

Le blanc est à l’opposé du noir, dite de non-couleur. Je vais faire ma normande…. Le noir est l’absence de couleurs car elle n’absorbe pas. Mais elle est couleur. Elle représente la nuit, l’enfer. Elle a été écartée durant quelques siècles puis elle est signe de sobriété et de chic car elle est difficile à atteindre sur le textile naturellement. C’est une superposition de bruns ou de bleus qui saturent le tissu. Du coup, c’est une couleur qui est chère jusqu’à l’industrie textile comme expliqué dans cet article. Le noir représente encore de nos jours, et en lingerie aussi, le chic, l’élégance et l’absence de mauvais goût, dit-on.

Le blanc est associé en regard à la pureté, au calme. Mais avec le temps, le blanc a du mal à rester immaculé.

babydoll rouge noire grande taille pas cher

Les couleurs dites sexuelles sont du coup le rouge, très apprécié de la gente masculine pour la lingerie, le noir que madame pense camoufler ses petits défauts. En réalité, elle lui préfère le violet. Vous avez pigé en Asie, le jaune et un rouge plus orangé sont plus appréciés dans ce domaine. Et leur carnation correspond mieux aussi.

Moi, dans du jaune, comment dire, j’ai du mal.

Certaines couleurs me vont mieux que d’autres

Je suis « automne » dans le jeu des saisons en colorimétrie. Mais est-ce que ça marche pour la lingerie ? Là, je pars plus sur la personnalité et du contraste créé par la peau au niveau du tronc, la chevelure et éventuellement les yeux pour le choix d’une palette dans mes conseils clientèle que je m’applique.

Le noir, peut durcir, tasser. Le bleu peut révéler un corps non assumé jusque là. Et le fait d’oser la couleur, c’est oser se montrer. C’est oser séduire, montrer le va-va-voum. La séduction, c’est une question d’attitude.

L’habit fait le moine ?

Que faire si vous portez une couleur obligatoire pro ou un uniforme ?

Dans la société actuelle, quand vous portez souvent du noir. On vous voit comme dépressif, un métalleux, ou une gothique par exemple. Aussi bien en sous-vêtements qu’en vestimentaire, ce n’est pas toujours classe. Ça peut vous durcir, vous rendre plus fatiguée.

Les couleurs vives mal associées peuvent vous faire ressembler à Arlequin.

Quand vous portez une tenue ou une couleur obligatoire qui ne vous plaisent pas, foncez sur vos teintes favorites pour compenser pour la lingerie. Ça vous permet de rebooster votre moral.

L’aspect psychologique

L’impact des couleurs, c’est en fait transformer le cercle vicieux en cercle vertueux. L’influence des saisons, le temps gris ou au contraire le soleil impacte nos choix de couleurs.

A l’automne, alors que la végétation s’apprête au repos avec un feu d’artifice de couleurs, la déprime saisonnière nous incite à attrister nos tenues. On montre notre grisaille sur nous. On la porte. C’est triste.

Au contraire, des études comme ici montrent qu’on porte notre choix sur des couleurs et pas d’autres selon le caractère autant qu’elle joue sur notre humeur : le pièces de vie, nos habits.

Alors, convaincu.e ? Allez-vous mettre des couleurs dans votre vie ? Allez-vous voir la vie en rose ?

Derniers conseils : Il n’empêche que vous pouvez passer certains habits au premier trempage au gros sel puis la première eau de rinçage à l’eau vinaigrée pour mieux fixer, surtout les couleurs vives qui dégorgent. Ceux marqués grand teint en sont dispensés. Si vous souhaitez connaître d’autres trucs et astuces spécial soin de la lingerie, j’ai rédigé un article dédié à ce sujet.

Ah, j’oubliais, les animaux et les plantes aussi ont leur symbolique : certains poissons changent de couleur pour séduire, certaines grenouilles sont flashy pour montrer leur dangerosité. Des fleurs sont éclatantes de beauté pour attirer le insectes pollinisateurs.

Si vous voulez faire le plein de couleurs, visitez la boutique lingerie.

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *