sexo

La chasteté

Quand les copains me demandent discretos, « c’est quoi ça ?  »

Et que j’explique. Et là, ils me répondent, «  Je n’étais pas sûr. »

Il y a quelque part de la confiance en moi, et ça merci, mais aussi une gêne et une curiosité sur le sujet.

Vous n’avez pas envie de passer pour ridicule quand vous blaguez sur un sujet graveleux.

Vous êtes curieux sur le sujet, que vous soyez dominant ou soumis débutant ou juste intéressé par tout ce qui touche à la sexualité, ou aux sexualités. Le Kinky, c’est ça en fait.

Et oui, vous avez deviné, je vais parler de chasteté et ce que ça implique : la fameuse et célèbre ceinture.

Qu’en savez-vous de cette ceinture de chasteté ? Elle est aussi vieille que le plus vieux métier du monde ? C’est un engin de barbarie ? De torture ?

A l’origine : le mot

L’étymologie (oui c’est le mot savant pour l’étude des mots), si-si, c’est enrichissant, les mots castration et chasteté sont cousins.

 

Castrer vient de châtier, chastier donc…. On enlève les baballes aux animaux. Bah oui, les cochons sont moins agressifs, les chats de rue pullulent moins, ou ne pissent pas partout chez vous. Encore heureux messieurs que vous ne pissez pas aux quatre coins de la maison…. Sinon, vos bijoux de famille vont y passer.

 

Chaste c’est être pur en pensées, comme en comportement sexuel…. Vaste programme illusoire quand on y pense, une pure notion lointaine.

 

Et châtiment…. Et oui, c’est être puni, on t’émascule au sens imagé du terme (ou pas, au temps des bonnes vieilles tortures chrétiennes…) en réponse à une faute commise. Avant on écrivait le mot chastiement. On retrouve bien la racine commune. Donc on te rendait chaste, à la dure, par punitions, tu redevenais d’une pureté, lavé de tes fautes commises.

La petite histoire

Pour la faire courte, la chasteté est d’abord une notion philosophique, où la ceinture est une abstraction.

Durant des siècles, et encore présente il y a peu, les familles où se mêlent les générations dans un même foyer existent. Pendant longtemps, se marier avec son cousin, et dans la royauté, sa demi-sœur est dans les mœurs. Ca passe crème quoi.

La notion même de pensées incestueuses doit être combattue, dès l’Antiquité.

La chasteté est liée à la virginité, la pureté, mais aussi la droiture. On n’est pas censé penser à son beauf, et encore moins sa nièce. AVOIR DES PENSEES CHASTES. Sinon, être châtié. Vous le voyez le lien, là, non ?

Une minorité de couples mariés est chaste même le mariage prononcé. Une notion ancestrale de l’a-sexualité en somme par abstinence. N’oublions pas que la religion polythéiste est présente, et perdre sa virginité à l’époque, pour certaines femmes, c’est perdre son lien avec sa divinité préférée…. Ceci est mêlé aux principes et modes de vie philosophique pseudo-religieux (ascétisme etc.).

Plus tard, malgré peu de traces et de preuves, on pense aux ceintures de chasteté comme étant d’époque moyenageuse. Pourquoi donc ?

A une époque où les fêtes païennes côtoient encore celles des catholiques, cette idée fantasmagorique émerge. Il

en existe aussi peu de traces écrites que matérielles. Non, on ne part pas en croisade ou en mer en cadenassant son épouse pour éviter qu’elle ait un amant, et pire affront, un rejeton hors du lit. Non, à l’épo

que les couvents, la famille ou la belle-famille encadrent bien ces jeunes dames (d’ailleurs on mourrait aussi vite, donc)… Et les nonnes sont d’excellentes herboristes en cas d’incidents.

Le vœu de chasteté des religieux n’a pas toujours existé. Le soucis réside surtout par l’hérédité des métiers à l’époque. On associe donc l’abstinence, la chasteté et l’absence du mariage à la droiture qu’un homme ou une femme de Dieu doit avoir et se marier avec.

Il y a sans doute eu quelques essais de port de ceintures de chasteté, mais infructueux par l’inconfort de la chose.

Aussi , surtout, les problèmes d’hygiène occasionnés sur un port à long terme. Imaginez faire ses besoins qui macèrent malgré les trous présents, les règles.

L’acier inoxydable n’existe pas encore ! Les frottements engendrés aux plis ne laisseraient pas ces dames vivantes bien longtemps.

La thèse que la ceinture soit portée lors des fêtes arrosées afin d’éviter dépucelages ou viols est aussi une théorie. On savait forcer de toute façon une serrure, et le coût d’une ceinture avec cadenas serait hors de prix pour la plupart des gens. On préférait enfermer, éduquer ces demoiselles à être dignes du mariage, et les marier tôt. Ce port serait anecdotique…

Au 19ème siècle, l’engouement pour l’histoire avec un grand H, utilise cet intérêt comme support réel à des fantasmes du coup exotiques autrement. Et les ceintures naissent matériellement et en série, comme expliqué dans cet article de Slate. Un support de jeu, prémisse de BDSM actuel ?

Et de nos jours, alors ?

Avant de citer le matériel plus loin, parlons castration : chimique (au bromure notamment) et physique.

Pour les personnes avec de grandes pulsions, et/ou un comportement inadapté en société, et dans certains pays afin de prévenir de récidive de comportements déviants, la castration est pratiquée. On redevient chaste ?

Dans le domaine vétérinaire, la castration est encore largement pratiquée. Un bœuf, un poulet, nos boules de poils mâles et femelles… Nous verrions-nous castrés ? La stérilisation en est-elle une ?

Les effets secondaires des moyens de contraception hormonale ont pour effet une baisse de libido, entre autres. Ironique non d’avoir la possibilité et la liberté de choisir sa sexualité en limitant les risques de grossesses, mais d’avoir moins de libido et donc devoir lutter contre une chasteté provoquée ?

Cet effet secondaire, qui particulièrement a fait cesser la pilule contraceptive masculine. Ne revient-on pas, encore une fois, au contrôle du plaisir féminin par une société patriarcale ? Je m’égare ? Pas tant que ça.

La ceinture

Pensée pour les femmes à la base, elle existe pour les deux genres de nos jours. La ceinture de chasteté est un équipement destiné ouvertement au public pratiquant le BDSM (Bondage Discipline Sado Masochisme).

L’idée même d’être privé de masturbation ou d’actes sexuels excite d’emblée. Plus qu’au niveau physique, le travail psychologique est en branle. S’abstenir décuple l’envie….

C’est un port à court terme, encadré, avec du matériel adapté, dans des règles d’hygiène si tout est bien fait (acier inoxydable, cuir, silicone).

Un Britannique Robin Huguessen, s’est mis à en fabriquer lors des restrictions d’accès de la population indienne à venir sur le sol anglais. Une des conditions pour les jeunes filles était leur virginité. Et hop, on reprend les vieux croquis et on les adapte, avec tout le flegme et le savoir-faire anglais et de sa discipline Victorienne.

De plus, certaines sont maintenant équipées de plugs et godes, afin de stimuler et/ou boucher les accès. De quoi exciter plus. Plus de 35 000 exemplaires divers et variés circulent actuellement. Plus d’adeptes qu’on pense.

Pour connaître les termes des joujoux adultes, lisez mon article sur comment les reconnaître.

La cage

Dédiée aux hommes, elle enferme le pénis au repos. Entre douleurs et excitation d’être enfermé et sous contrôle, la cage est fermée à clef.

Elle existe en différentes tailles, certains soumis apprécient de diminuer la taille afin d’être rabaissés (aussi dans le cadre de féminisation).

Discrète, elle peut être portée sans que les collègues le sachent. Ca se trouve, un de vos collègues est en cage et vous ne vous en doutez même pas. Non ce n’est pas un prétexte pour regarder leur pantalon !

La cage de chasteté équipée d’une tige à urètre est à utiliser avec précaution et toutes les mesures d’hygiène. L’urètre est à la base en milieu stérile… Et attention à ne pas endommager les corps caverneux, spongieux ou l’urètre par les débutants.

Un modèle simple et grand en silicone est un bon début. Privilégiez l’aspect psychologique que procure une cage de chasteté à son impact physique.

Pour shopper, un site ici. (site canadien).

Pour finir sur une note d’humour…. 

En connaissiez-vous la moitié avant de lire cet article ? Perso, j’en ai appris en rédigeant cet article.

Certaines cages peuvent s’apparenter à des bijoux tellement elles sont devenues esthétiques, vous ne trouvez pas ?

N’oubliez pas le nettoyage et le stockage méticuleux de ces appareils qui doivent in fine rester de plaisir.

Et vous, vous pensez que la ceinture est encore liée à des principes misogynes ou on est au-delà de tout ça ?

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *