image de soi, kamarel, lingerie, photothérapie

Comment choisir sa lingerie pour la photo style boudoir

Comment choisir votre lingerie pour un shooting photo

Il existe des dilemmes qui n’en sont pas. En fait c’est notre sortie de notre zone de confort qui est en jeu. C’est aussi notre manque de confiance envers nous-même à nous déprécier.

Vous n’avez pas envie d’avoir investi dans cette séance photo boudoir et vous trouver encore plus moche que c’est déjà le cas ou la crainte de ne pas vous reconnaître. C’est aussi un risque lors d’un relooking.

Avec ces quelques conseils de base, vous allez trouver votre lingerie et le style adéquats, les coupes qui vous iront le mieux. Rien de miraculeux, juste de la logique.

A quand tenterez-vous d’être capturée sous l’œil averti d’un photographe ?

Ce qui vous va

Cela paraît évident, voir con-con ce que j’écris mais il s’avère qu’avec l’expérience, on porte notre choix sur la beauté de la tenue sans obligatoirement voir que la lingerie ne nous met pas à la valeur de qui nous sommes. Notre poitrine déborde ou est mal soutenue.

La couleur est passée et ça se verra à coup sûr sur papier photo. Ou bien ce rose bonbon nous donne un air de vampire anémiée par un long jeûne de plusieurs siècles. L’haleine à l’aïl en moins….

Ces trous de ci de là offrent une vue plus vulgaire que boudoir car vous avez un effet rosette de Lyon comme dirait une copine, tout l’inverse de ce que rend ce photographe pro.

Donc oui, avec quelques essayages seule ou avec une copine avertie, et vous voilà rassurée de votre pouvoir à dompter l’objectif dans cette pièce de dentelle ou de cuir vegan.

Ce qui est photogénique

Selon le lieu, les fonds photos il est préférable de choisir certaines matières, couleurs ou motifs.

Par exemple avec un fond brillant, porter du mat en contraste est sympa.

Créer un camaïeu de couleurs avec un drapé peut être somptueux.

Compléter les motifs entre eux. Coordonnez à votre maquillage.

Ici vous pouvez voir comment la simplicité se coordonne aux attitudes.

Accessoirisez. Foncez et défiez-vous en acceptant une séance shooting car vous en tirerez des bénéfices que je vous explique ici.

Portez des tenues qui tombent bien visuellement. Vos postures ne suffisent pas. Un joli plissé, des belles manches trompettes, une ceinture portée sur une hanche comme illustrée ici.

Pour optimiser, choisissez aussi ce qui vous va techniquement, mais aussi ce qui vous va selon votre morphologie dont vous pouvez obtenir le guide gratuit «  comment être canon sans coach en image ». Les coupes vestimentaires conseillées ou non, puis le style de lingerie au top pour vous : babydoll, serre-taille ou gainette, corset ou guêpière…. Pour être encore plus glamour et sexy et faire apparaître votre va-va-voum sous l’oeil du photographe.

Ce qui est dans le thème

Quel est le thème de votre séance : boudoir, sexy, romantique, nature, portrait ?

Quel est votre style vestimentaire : gothique, punk, romantique, retro, sage, classique, lolita ?

Selon le thème vous allez adapter le cadre et votre tenue, et aussi votre make up et votre coiffure.

Imaginez un thème Pompadour : des rubans, des pivoines, du rose poudré, une jolie lumière, des cadres de fenêtres en bois, du rouge aux joues, une coiffure assez déjantée. C’est ce qui convient à ce thème avec ces références et clins d’œil.

Ce qui est pratique

Si vous pensez porter plusieurs tenues, pensez praticité d’enfilage et confort. En effet, en payant un photographe sur un shooting d’une heure, si vous avez prévu 3 tenues avec corset, bas, accessoires et changement de coiffures, vous allez passer les trois quart du temps à vous préparer plutôt qu’à être photographiée.

Ne choisissez pas plus de 3 tenues, dont la plus élaborée en début de shooting et donc que vous avez déjà sur vous à la venue du professionnel.

Portez éventuellement une deuxième tenue qui reprend en partie celle de la première tenue (exemple les bas et la culotte si c’est un shooting lingerie) et ainsi vous pourrez mettre une guêpière munie d’une grande série d’agrafes. N’hésitez pas à avoir une personne qui vous assiste à l’habillage.

Soyez épurée pour la dernière tenue : une veste, une nuisette babydoll facile à porter et vous jouerez avec le plissage, la longueur et les bretelles, et surtout vos poses. Pour vous rassurer sur l’organisation d’un shooting, consultez mon article à ce sujet.

Que ce soit une séance photo en amateur ou avec un professionnel, le photographe vous orientera sur vos choix, et aussi le thème. Retenez les grands principes sur vos choix de tenues :

- ça vous va,

- c’est pratique,

- c’est confortable

- c’est photogénique.

Je dirais aussi que ce soit en bon état et propre car une minuscule imperfection se verra comme un bouton sur le nez au milieu de votre visage. Bref une vraie cible.

Vous avez un shooting boudoir prévu et vous n’avez pas de lingerie, c’est par ici que ça se passe.

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *