kamarel

louboutin un symbole de sensualité

Histoire et connotations des chaussures à semelles rouges

Qu’est-ce que le rouge a en commun entre le vernis à ongles, le rouge à lèvres vif et des talons noirs vernis et vertigineux ?

Comment vous chaussez-vous dans le cadre de la séduction ? Pieds nus, des chaussures de ville messieurs ? Pieds nus, des escarpins mesdames ?

C’est tellement vrai que le classique convient bien par l’intemporalité avec les guêpières et les bas entre le chaussage et la lingerie. Je trouve cela irrésistible.

Aujourd’hui je vous dévoile ce que représente la célèbre marque de talons à semelles rougies, et beaucoup copiées et enviées des stars, modeuses et influenceuses.

 

Symbolique du rouge

Comme expliqué dans mon article sur la symbolique des couleurs, le rouge représente la passion, le danger, la chaleur, la tentation et le sang.

Le rouge a une histoire. Une histoire de rues, de lanternes, de foulard. Oui une lumière rouge devant une porte d’un établissement signait l’entrée d’un établissement dédié au plaisir de chair. Et dont le mobilier était souvent en rouge dans le vestibule pour les bordels de luxe.

Une lumière dans la nuit, le repère d’âmes esseulées qui contre quelque monnaie aidait à rompre la monotonie d’avec madame. A l’époque point de porno, point de sites dédiés au libertinage qui revêtait d’autres aspects de vie.

Le lupanar et la « boule de suif »...

A Rouen, boulevard des Belges, à une fenêtre toute banale cette lampe sur le bâti de la fenêtre était le temps d’un client recouvert de ce joli tissu rouge. Je ne sais pas ce qu’il en est maintenant ; mais cette lampe était souvent rougie de plaisir.

 

Symbolique du talon aiguille

Donner à une femme de belles chaussures et elle pourra conquérir le monde.”
disait Marilyn Monroe.

Le talon aiguille est à la chaussure ce que le rouge (pompier) à lèvres est au maquillage : sexy, intemporel, dangereusement sensuel, et symbolique de fantasme. Et ce, autant pour la femme que pour l’homme. Surtout coordonné au vernis sur des mains fines.

Dans ce talon il existe tellement de représentations :

- ce cliquetis du talon contre le pavé qui donne la cadence de la démarche et fait retourner les têtes sur son passage.

- ce pied engoncé des fois à l’étroit, discipliné dans l’inconfort d’un petit orteil contrit comme une sardine dans sa boîte avec ses congénères.

- cette cheville mise en valeur par sa finesse qui lie la jambe au pied, tous deux symboles de sensualité.

- ce mollet forcé au travail, souligné dans sa courbe et contracté.

- cette courbure du dos qui impose la méfiance dans ses pas, et encore plus dans les escaliers ou pour s’asseoir. C’est un défi d’équilibriste.

- l’attitude grandie de devoir assumer cet extra de féminité donné juste par ces quelques centimètres en plus.

Cette chaussure en étant aiguille est une arme, une arme de séduction. Elle incarne le danger. En d’autres langues elle se fait escarpin par son étroitesse, stiletto dont le son engendre là encore la rythmique de la démarche à petits pas rapides.

Ce qui est cher est rare et donc luxueux

Un créateur a associé les deux dans une chaussure de luxe : Christian Louboutin dont le parcours est expliqué dans femme actuelle.

Puis pour continuer à se diversifier, une ligne homme de derbies et mocassins à semelles pourpres envahissent une série diablesque. Et oui, si le Diable s’habille en Prada, Lucifer se chausse en Louboutin dans la série.

Pour continuer l’engouement, des baskets et autres chaussages parcourent la boutique de luxe. Et c’est ainsi que j’ai déniché des baskets roses à strass de la marque. Ce n’est pas exactement le modèle dont je rêvais en parlant de cette semelle rouge.

Mais c’est aussi comme ça que Groland a été inspiré par un sketch de produits dérivés à dessous rouges.

J’ai pu donc expliquer cet engouement à un copain qui m’a partagé cette vidéo.

Et ces fantasmes associés à ces jupes crayons sexy, ces dessous de dentelle où on est perchées jusqu’à 20cm. Juste de quoi faire son quart d’heure de séduction et être soulagée de retoucher le sol. Car pour Monsieur Louboutin : « Je détesterai que quelqu’un regarde mes chaussures et me dise : « Oh mon Dieu ! Elles ont l’air tellement confortables ! » »

Et vous, comment trouvez-vous les talons à la célèbre semelle rouge ? Cela pourrait se rapprocher du fétichisme comme expliqué ici.

Nb : Cliquer ici pour shopper de quoi s’assortir à vos talons aiguille restés depuis trop longtemps au placard. Ils s’ennuient, ils se sentent seuls.

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *