5 façons rapides de reconnaître les sextoys

Si je vous parle de « main sale » ? Oui, je parle de masturbation. De nos jours elle se pratique toujours au plus simple, la main, mais aussi avec le sextoy, seul, à plusieurs, en préliminaires ou durant l’acte. Mais il en existe tellement de formes, de matières et styles qu’il est devenu compliqué en néophyte de s’y retrouver.

Et pourtant il existe depuis forttttttttttt longtemps. L’objet phallique entre représentation divine et plaisir sacré, aurait été imaginé vibrant sous Cléopâtre.

Des sextoys, il en reste peu de traces archéologiques car les matériaux employés pour les concevoir étaient naturels tels le bois et l’os essentiellement.

Besoin, de vous y retrouver, de comprendre à quoi cet objet mystérieux croisé au hasard d’un film peut servir ? Vous souhaitez acheter quelque chose, mais vous vous sentez noyé -et pas par une femme fontaine. Je vous guide un peu.

Lire la suite… Continuer la lecture « 5 façons rapides de reconnaître les sextoys »

15 raisons de porter un soutien-gorge à la bonne taille

Saviez-vous que 8 à 9 femmes sur 10 ne portent pas la bonne taille de soutien-gorge ?

C’est un chiffre énorme qu’il faut comprendre pour plusieurs raisons :

– nous n’allons plus chez les bonnetiers mais en enseignes de grande distribution, des chaînes.

– vous êtes mesurée par-dessus vos habits, à la va-vite, et quand on porte un « engin » qui vous écrase plus qu’il ne vous soutient….

– nos mères ne nous ont pas appris à ranger nos lolos. Par pudeur ? Par méconnaissance ? En pensant que ça va de soit ?

En partant sur le contre-pied des avantages à avoir des lolos correctement maintenus, je balaye les conséquences qu’ont des soutifs à la mauvaise taille et mal enfilés.

On porte nos seins, ils sont certes là, mais ce n’est pas une raison de les malmener, vous ne pensez pas faire partie des 8 à 9 femmes ? Lisez pour vérifier, ça n’engage à rien.

 

Eviter le fameux mal de dos

Et oui ma brave dame, cet engin de torture, s’il est à la mauvaise taille, fait un mal de dos terrible.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il ne joue pas son rôle correctement. La bande élastique qui fait tout le tour sous les seins jusque dans le dos est chargé de distribuer et répartir le poids des lolos.

Si un élément n’est pas à la bonne taille ou bien enfilé, et le risque à la longue est bien celui-là, tôt ou tard vous aurez mal.

D’ailleurs, on est censée se tenir droite si c’est tout bon. La posture Gaston Lagaffe. Non, en fait, juste…. Non.

Avec ce que je viens de dire, c’est logique, n’est-ce pas ?

Et je dirais même plus : votre taille se dévoilera aux yeux de tous. C’est l’ effet assuré de paraître plus svelte d’une taille de vêtement. Une effet taille de guêpe en somme !

Abracadabra !!!!!

 

Une meilleure stature

A la longue, une personne bien soutenue n’a plus à compenser et donc corrige sa posture dorsale.

Elle se tient plus droite.

Ca soulage, ouf, le pauvre dos, il en voit de toutes les couleurs (oui aussi de soutiens-gorge fluo, imprimé, fleuri…)

Il dure, il dure

Non ce n’est pas de piles dont je parle…. Coquine, va !

Mais bien d’un soutif.

Un soutien-gorge de moyenne gamme a une durée de vie d’environ 6 mois.

Sauf s’il est à la mauvaise taille. Par exemple, les armatures sortent de leur gaine car elles ne sont pas bien plaquées contre la peau…

Elles souffrent, elles crient à leur manière. Et s’enfuient….

 

Une circulation lymphatique respectée

Les armatures mal placées pincent près des ganglions sous les aisselles.

Certaines dames sentent parfois ces zones gonfler. La circulation lymphatique est lente, c’est la lymphe qui alimente les cellules. Vous coupez donc une possibilité non négligeable de ressources aux cellules de ces zones.

C’est une des raisons que cette pièce de lingerie, à la base, libératrice du corset, est actuellement décriée.

Les scientifiques ne peuvent se prononcer sur son bienfait, ou son méfait.

Les études ne distinguent pas les porteuses de soutien-gorge à la bonne taille, des nombreuses qui ne le portent ni bien, ni dans leur taille idéale.

 

Pas de douleursssssssssssssss

Aux aisselles.

Qui n’a pas eu envie un jour de prendre les baleines ou les armatures et de rêver les planter dans le créateur de ces trucs-là, là !!!!

Personnellement, j’en ai des marques, des excroissances de peaux dues aux frottements sur ces parties de mon corps. Encore heureux que je ne vis pas les bras en l’air…

Sans avoir les seins sous le menton

Pour autant, certaines femmes ont l’impression de trop pigeonner la poitrine. Mais les femmes avec un bon soutien-gorge ont un meilleur soutien ! C’est dans son nom. Pour compenser cet effet, optez pour une soutien-gorge minimiseur.

 

Une peau plus saine

Ah, tiens, cette année on n’a pas parlé des tata towels. Je trouve ça laid, et vous ????

En tout cas, avec un soutif à la bonne taille et bien placé, vous n’avez plus de marques de transpi sous les seins, plus de mycoses là.

OUF, enfin, parce que quand ça commence, c’est bien galère à s’en débarrasser !

Des coupes adaptées

Oh, comme c’est bizarre. Vos pinces de chemisier sont à la bonne place. Les boutons résistent aussi au tiraillement si vous êtes dans la moyenne des bonnets (bonnet D peu importe le tour de bande).

Ah non, attendez, votre poitrine est à la bonne place, par rapport au patron du chemisier.

Comme quoi, il n’y a pas de mystère. Globalement les proportions du corps sont respectées.

En fin de compte, vous êtes bien foutue !

 

Du confort

Il ne frotte plus, ne remonte pas dans le dos, ne cisaille pas les épaules. Ah, les bretelles ne glissent pas !

Les agrafes ne rentrent plus dans la peau….

Quoi, un soutif où quelqu’un peut se sentir bien dedans ! Un fantasme, dites-vous ! Oui, je vous entends le dire. C’est une légende urbaine….

Et bien , non. C’est possible, vraiment. Je vous sens encore dubitative.

 

L’impact psychologique

Tout ce que je viens d’énoncer, le confort, la posture, se sentir mieux au niveau vestimentaire.

Tout ceci a un impact : une meilleure confiance en vous.

 

Faire des économies

Vous connaissez votre taille, et bien foncez acheter.

Vous économisez car le soutien-gorge s’abîme moins en l’absence de frottements, ni en compensant sur des parties non conçues pour le soutien en fait (les bretelles pour ne citer qu’elles).

Plus tard, je mettrais un système d’entrée de vos mensurations sur le site afin de connaître votre taille.

En attendant, je vous donne ici le site qui permet de le faire. L’inconvénient pour vous lectrices, c’est que the bra that fits est en anglais.

 

Enfin y mettre le prix

Oui, vous pouvez lâcher un plus gros billet dans des marques fiables, de qualité, puisque vous faîtes des économies.

Pour les modèles de luxe vous pouvez opter pour du prima donna, darjeeling.

En moyen de gamme, j’apprécie marks and spencer, krisline, gorsenia.

Dans une gamme un peu en dessous, bonprix propose des soutiens-gorge corrects.

 

Une poitrine repulpée

Comme évoqué plus haut, votre matière mammaire a peut-être migré ailleurs.

Le fait de porter un soutien-gorge adapté à votre taille, à vos formes améliore le galbe des lolos.

Une naissance des seins plus dessinée, du volume sur le haut sont constatés en un mois déjà.

N’hésitez pas à faire des petits exercices de musculation des pectoraux, seuls muscles tenseurs de cette zone.

 

La furieuse envie

De chocolat ? Ah vous aussi ? Oui mais le sujet aujourd’hui, c’est le soutien-nénés, pas le SPM…

Une autre fois.

Vous voilà prévenue, vous allez avoir envie d’une plus jolie lingerie. Attention, on en devient vite accro.

Prenez le prétexte de trier au moins deux fois par an votre tiroir à dessous, grâce à mes conseils ici pour en acheter des nouveaux…

 

Voici un tableau qui récapitule les points à vérifier, et qui sont signes que votre soutien-gorge n’est pas à la bonne taille : Vous pouvez et je vous le conseille, d’enfiler votre soutien-gorge selon la méthode du scoop and swoop.

Vous serez surprise de la différence.