Féminin sacré sexuel

VIVRE AU FÉMININ SACRE SEXUEL

Dans cette mode de développement personnel, on nous rebat les oreilles de féminin sacré en réponse à tout.

Mais c’est quoi encore cette tendance ?

Dans notre société actuelle, on se rend compte, Je me rends compte des ravages du burn out, de l’ultra-performance. Et ce, aussi bien dans le domaine qui me préoccupe, la sexualité. Non une femme ne s‘intéresse pas à vos centimètres. Elle ne compte pas le nombre d’orgasmes qu’elle a.

Et Messieurs vous ne devriez pas non plus les compter pour votre performance. Ce n’est pas un match de foot où on compte les buts. Cela vous déconnecte de l’instant.

Je suis impressionnée d’entendre que vous faîtes x cm, que votre femme a eu 3 orgasmes la dernière fois, ou que vous comptez le nombre de vos partenaires. Déjà, il y a fort à parier que vous ne savez pas comment c’est mesuré et la taille moyenne du membre masculin occidental. Et ce, au repos comme en érection. Ni l’importance des seulement 5 premiers centimètres du vagin par sa sensibilité.

Si madame regarde combien de temps vous prenez, ce n’est pas parce que vous vous lâchez trop tôt, c’est parce que vous passez à côté de l’essentiel. Les préliminaires ne préparent pas le terrain. Ils font partie de l’acte, de l’énergie.

Je vais vous livrer un scoop réchauffé : la pénétration n’est pas le Saint-Graall de l’acte sexuel ! Il y a fort heureusement les fioritures autour : préliminaires, postliminaires, caresses, tendresse. Et ça n’empêche pas la baise, le quick sex au besoin. Ça n’est pas obligatoirement romantique, soft ou niais.

Mais, car il y a un mais. Nous nous sommes éloignés de notre spiritualité, de nos envies sensorielles et énergétiques. Et si on voyait comment s’y prendre grâce à notre part de féminin sacré, hommes comme femmes ? Continuer la lecture “Féminin sacré sexuel”