Ces fameux tétons qui pointent

Oui, je vais encore parler de lolos. Ahhhhhhhhhhh ! Font certains….

Plus particulièrement de la petite partie qui durcit. Dans des cas particuliers je dis qu’ils bandent. Mais ce n’est pas souvent.

Les tétons qui pointent, ça existe, même dans l’art comme ce portrait de Gabrielle Destrees et de sa sœur la duchesse de Villars, symbolisant une grossesse, dit-on. C’est un tableau pour beaucoup choquant. En tout cas, il interpelle, et peut être vu comme érotique. C’est une œuvre visible au Louvre.

Vous est-il déjà arrivé que votre interlocuteur vous regarde plus le balcon que votre visage durant une conversation ? Moi ça a commencé jeune et je suis créative pour faire comprendre que c’est déplacé et impoli. Par exemple au lycée, j’ai passé la journée à adresser la parole à un copain de classe en regardant son entre-jambes. Il n’a pas tenu longtemps niveau gêne et a demandé plus ample explication. Il a rectifié son attitude. Moi, c’est parce que j’ai du volume. Continuer la lecture “Ces fameux tétons qui pointent”