dimanche détente, kamarel

toilette partielle : ses bienfaits

Les bienfaits de la toilette partielle

Qui n’a pas rêvé de gratter quelques minutes le matin avant de partir travailler ? Qui voudrait être propre et avoir une peau en bonne santé qui ne gratte pas, n’a pas tous ces petits tiraillements et démangeaisons ?

Ca vous parle ? Et vous-êtes-vous posé la question du sur-lavage ? Je ne parle pas de ne pas se laver tous les jours, mais surtout autrement, comme les anciens.

Pas ceux du Moyen-âge qui prenaient deux bains au savon dans leurs vies et qui lavaient leurs habits une fois l’an. Non, nos parents et grands-parents qui pourtant sentaient bon sans déo, parfum, gel moussant hydratant effet 8 en 1.

Une vielle amie se ventait pouvoir se laver avec un bol d’eau et du savon. Et elle sentait bon le lait de bébé.

 

De nos jours on se douche tous les jours

Mais depuis l’Antiquité on a associé l’hygiène corporelle à des rites de purification ou de séduction. Le bain a la primeur dans beaucoup de civilisations où artificiellement on peut reproduire dans les rivières, lacs et mers la plongée du corps.

Le magazine Hérodote explique comment ces bains se diversifient. Actuellement les bains collectifs existent encore, mais ne vous y trompez-pas, les Japonais sont douchés avant de rejoindre le groupe qui trempe.

Le principe de la douche découle du broc qui coule depuis les épaules, le ruissellement de l’eau rinçant mieux que l’eau stagnante du bain. La douche est récente et liée à l’eau courante entrant dans des foyers qui n’étaient pas obligatoirement équipés de salles de bains, et donc des pièces ont été ajoutées et placées sur des paliers par exemple.

 

Il existe aussi le souci financier du bain et le temps pour le prendre. Les générations d’après-guerre ont connu la baquet le dimanche dont l’eau était chauffée au poêle à bois ou charbon, et toute la tribu se succédait à tour de rôle dans cette immense bassine vue de nos trois pommes.

 

Je suis de la génération du bain sabot pris avec ma sœur. Etant la plus petite j’étais sur la marche. Autant vous dire que ma sœur avait ses genoux dans le menton à éviter le robinet dans le dos. Mais quels souvenirs !

J’ai souvenir des membres de ma famille propres et qui ne se baignaient pas tous les jours car… Ils se lavaient au gant au lavabo. Et avec du savon ! Bref pas le débarbouillage en toilette de chat histoire de ne pas avoir l’épi dans les cheveux et l’air pas frais.

Pire encore : ma grand-mère et mon père n’ont pas eu l’usage du déodorant quotidien, et bien, ils sentaient bon, ou rien. Comme quoi le rêve vendu… Bref ils ne puaient pas.

 

A croire qu’il existe plusieurs façons d’être propres et nets.

 

En tout cas les français disent se doucher tous les jours

Dans notre société moderne, la douche quotidienne est la plus utilisée pour 57 %. Cela ne veut en aucun cas dire que dans le 43 % d’aucun se lave.

 

Il existe le fameux bain, la toilette complète de chat (que je qualifie de rinçage à l’eau), la toilette au gant au lavabo, l’ancien bidet où petite je croyais que c’était dédié aux pieds et que ma Mémé en riait. Il y a enfin les lingettes et les toilettes spécialisées au pied du lit, les bains de vapeur, les ablutions, les toilettes à sec et brossage plus traditionnels comme expliqué ici.

En vérité, il existe plusieurs façons de se laver

En plus de la technique et du rythme d’hygiène, peut-on aussi aborder les produits et leurs pièges marketing ? Je suis revenue il y a un paquet d’années (et oui, je ne rajeunis pas) à la savonnette. Car comme arnaque le gel douche il n’y a pas mieux. On nous vend pour 98 % d’eau dans ce truc-là dans du plastique. Et c’est parce que j’avais les pores de la peau aux bras qui se bouchaient que j’ai repris l’ami de la salle d’eau. Des petits boutons secs type folliculite se formaient. En un mois, tous avaient quasiment disparu. Et les peaux mortes partaient mieux !

Oui, après le savon en pain, on sent moins la vanille et les îles paradisiaques où on profite d’une pluie de mousson pour dégainer son flacon et prendre son pied à plusieurs. Oui, il y a des inconvénients à la savonnette : les cheveux qui peuvent être dessus, le porte-savon qui prend un bain lui aussi. Mais pour une toilette partielle au lavabo c’est mieux, on se sent mieux rincé. On peut doser le moussant dans nos mains.

Un inconvénient à la douche avec un gel je trouve, c’est la toilette intime à la main. On en perd la moitié avant d’arriver à la zone cible. Au savon, point de soucis. On fait mousser dans les mains une mousse dense et douce, et zou.

Certaines personnes prennent la douche ou se lavent au lavabo en toilette partielle. Ca consiste à ne pas savonner toutes les parties de son corps à chaque fois. L’important est le lavage quotidien des zones humides : les plis du corps, les zones odorantes où on sue et les zones intimes qui possèdent une humidité naturelle.

C’est ainsi que certaines personnes lavent tout le haut du corps un jour plus les zones cibles et le lendemain l’inverse. Une fois par semaine elles se douchent et se lavent les cheveux.

D’autres ne vont que se laver au lavabo, et une fois par semaine (hors saison chaude) se douchent en complet.

Encore d’autres se douchent en toilette partielle, se rinçant entièrement mais se savonnent que par zones.

Leurs peaux sont en bonne santé car la flore est préservée et les peaux desquament quand même régulièrement. Il est important que les zones clés soient maintenues propres pour éviter les mycoses comme expliqué ici par 20 minutes. Le sur-lavage abîme aussi la peau en éliminant le film hydrolipidique et donc la barrière naturelle contre les vilains microbes.

Derniers conseils : les personnes malades et handicapées ont souvent peu le choix du type de toilette, la douche ou le bain devenant une contrainte. Moi-même malade chronique, l’hiver je préfère largement le lavabo à la douche en ayant moins froid, le temps du savonnage, les gouttes d’eau me refroidissent. Je peux aussi être assise en cas de fatigue intense.

L’été ou pour les individus aux corps musclés et fourbus par un dur labeur ou le sport (ah, on me dit dans l’oreillette que je m’égare rires), combiner une toilette partielle au lavabo et une douche se pratique souvent.

Le moment de la toilette diffère aussi selon plusieurs critères : organisation, coups de pep’s au matin, la détente du soir, ôter les salissures avant le coucher.

Et vous, Dites-nous tout en commentaires, comment organisez-vous votre hygiène.

Nb : pour des conseils sur l’entretien du linge, plus particulièrement de la lingerie (qui doit être changée tous les jours), c’est ici. En effet les sous-vêtements changés et en matières naturelles prolongent la durée de vie des vêtements portés plus longtemps entre deux lavages. Ils font barrage entre la peau et ses excès de fluides et d’odeurs et le vêtement porté à la vue.

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *