kamarel, sexo

Les troubles de l’érection

L’homme s’est forgé sa virilité via son membre. Et toute la société moderne tourne autour de ça, jusque dans la sexualité et internet. PornHub et consorts proposent plus de films de pénétrations en toutes circonstances, du plombier face à cette pauvre femme peu vêtue et proche de s’enrhumer, au film pseudo-lesbien, et à la MILF en manque. Les autres catégories de films passent au second plan (films gays, érotiques, bdsm).

Mais, jamais on y voit le gars en panne, trop rapide, trop excité, trop fatigué ou qui n’a simplement pas envie. Bref, la vraie vie, pas la fiction, pas la baise avec des pratiques des fois qui dépassent l’imagination et notre souplesse. Aujourd’hui je veux aborder les troubles de l’érection et faire une petite compilation de ça.

On en parle ensemble ?

 

 

ON EN BLAGUE

Mais c’est vécu comme un échec alors que la nature des fois fait que vous n’êtes pas opérationnel pour bander :

  • fatigue
  • stress
  • alimentation et hydratation déséquilibrées
  • problèmes de santé
  • le cadre ne vous plaît pas. Comme un copain qui n’a pas réussi lors d’un petit gang bang organisé à l’avance avec des partenaires qu’il ne connaissait pas.

 

Alors qu’il n’y a pas à ressentir ce sentiment, comme un arrière-goût dans la bouche de vomi. STOP, ça suffit de se flageller ! Oui, à part si c’est votre truc, alors là, continuez.

Tous les hommes sont concernés à un moment. Et ce n’est pas grave. On a un rapport charnel avec tout son corps. Compensez avec d’autres pratiques comme j’explique dans le podcast numéro de la saison 1.

 

L’IMPUISSANCE

Les corps spongieux et caverneux se gorgent de sang, c’est ce qui permet de l’avoir bien raide.

Et si vous êtes bien doté par la nature, dites-vous bien que ce n’est pas tant que ça une bénédiction. D’une part, bah il faut plus de sang qui vienne gonfler la verge. Et y rester ! D’où la fameuse et tristement célèbre demi-molle avec laquelle on ne peut faire des petits jeux et qu’on se fatigue à stimuler avec les mains, la bouche, et les sextoys pour la regorger. Souvent en vain.

Dans ce cas, seul un cockring, un doigt chinois ou même les doigts à la base du pénis permettent de maintenir le sang avant qu’il ne reparte en sens inverse.

Avec l’âge, l’impuissance peut s’installer. En cause, la sédentarité, le manque de pratique provoquent une circulation sanguine moins efficace, mais aussi une prostate capricieuse. Mais ce n’est pas une fatalité si c’est pris en charge à temps.

LE BESOIN DE PERFORMANCE

Les hommes se comparent, se mesurent, restent dans la performance, comme je l’ai déjà évoqué dans mon article sur le masculin sacré.

Pas besoin de se mesurer, de compter le nombre de partenaires, de temps de pénétration ou de coïts réussis avant la décharge de 10 000 volts.

Et surtout, surtout, ne complexez pas sur la taille après avoir maté un porno. Ça doit rester ludique. En plus, il y a de la triche : pompe à pénis, prothèses, choix de l’acteur, médication type pilule bleue, choix de l’acteur bien pourvu au naturel.

Un vagin est surtout sensible sur les 5 premiers centimètres. Et puis peu de femmes jouissent grâce à la sacro-sainte pénétration. Le clito c’est la vie, comme je vais l’évoquer dans charnel à la rentrée au premier hors-série. Oui, ma copine Marie m’a dit « eh Christel, tu peux expliquer aux hommes ce que c’est, comment c’est important. Il leur faut une carte ou quoi ?  »

Oui c’est un trésor, un organe à lui seul responsable de notre plaisir, une version décomposée du pénis, qui lui est multi-usage. Mais à la différence que lui laisse juste faire une courte révérence avec sa petite tête couverte comme le petit chaperon rouge. Tu la vois là, l’allusion ?

Une autre cause est peut-être aussi que momentanément, le jouet a été un peu cassé en vous masturbant ou lors d’une étreinte un peu musclée. Un crac, petit ou plus grand a commencé à déchirer des tissus : capillaires (les petits vaisseaux sanguins), la tunique albuginée qui tient à la base les corps spongieux et ou caverneux, comme une sorte d’élastique enduit qui tient l’intérieur du pénis à l’os du bassin. Du coup le sang a du mal à arriver. C’est bien pour ça, que je ne préconise pas la pompe à pénis si vous êtes un peu trop obsédé par l’érection sur demande. Ça abîme l’objet phallique.

En cas de soucis, parlez-en à votre médecin, il vous comprendra, c’est important le sexe, et pas que pour le sexe. Le pénis sert et participe à votre santé des reins, c’est le signe d’un problème potentiel en cas de panne récurrente, de douleurs, de problème quand vous urinez. Et une bonne hygiène de vie peut vous aider.

La boutique contient des compléments alimentaires qui participent à une meilleure circulation sanguine, mais un bilan avant, c’est toujours mieux.

En cas de troubles encore présents une fois le médecin vu, je peux peut-être vous aider avec une séance offerte de coaching. Bloquez un appel, je suis actuellement plutôt disponible en fin de journée, car je suis en formation. Oui, je cumule kamarel, maman solo de deux ados, en couple pour l’instant à distanceeeeeeeeeeee (bouhou Il me manque)….. Rien qu’à l’écrire ça me fatigue.

Mais j’aime aider, et c’est bien pour cela que le coaching peut être une façon de résoudre votre petit problème.

Suivez-moi et partagez
Pin Share

Vous pourriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.